Skip to main content

Esther était le nom donné à une étoile de la constellation de la Grande Ourse. En — 321 avant J.-C., à l’équinoxe de printemps, une jeune druidesse du nom de Dana Teria entrepris d’invoquer l’étoile. Sa magie était tellement forte, et leur amour tellement grand, que l’étoile consentit à quitter le ciel pour venir vivre sur terre. On raconte que c’est la fusion de leurs 2 âmes qui forma l’île d’Estéria.

Rendue invisible par la Magie de Dana, l’île fut longtemps un lieu de refuge et de culte pour tous les druides allobroges jusqu’à leur déclin à partir de -122. En l’an -100, une gardienne (Ninaï) fut invoquée et l’accès scellé en attendant des jours meilleurs.

Ce n’est qu’en l’an 1123 alors qu’elle était tombée dans l’oubli qu’elle fut redécouverte par Louise Fimanor célèbre templier et sorcière méconnue. Dès lors, l’île devient la résidence principale de l’ordre des prêtresses. C’est à cette époque que commença la construction de l’enceinte principale du fort.

À partir de 1430, fuyant l’inquisition et la chasse aux sorcières, Agnes Onima conduisit ses sœurs aux bords du lac de Mnemoria. Les templiers laissèrent leurs places pour s’en aller vers d’autres rivages et l’île devint une véritable terre d’accueil pour les sorcières de toute l’Europe. C’est Agnes qui créa l’école.

De longues années se sont écoulées et la vie était paisible. Mais L’école fut brutalement sortie de sa quiétude lors de la Grande Guerre des Monades. De 1975 à 1979, les conflits opposèrent les mages noirs de Paminor et les sorcières d’Estéria. C’est la directrice de l’époque, Helena Rémos, qui l’emporta en sacrifiant sa vie. C’est la première et la seule sorcière à avoir réussi à lancer le sort de l’unimor.

Depuis, l’école est devenue mixte et enseigne les fondements de la sorcellerie. En 2019, après la retraite bien méritée de Mérida Rémos, c’est Nicolas Fayard qui assure la direction d’Estéria.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Et téléchargez votre calendrier 2022

Inscrivez-vous à la Newsletter

Félicitation ! Vous recevrez bientôt la chouette gazette